DECOUVREZ NOTRE GAMME

Des vins et gourmands mais également des vins plus prestigieux, vinifiés tels des Grands Crus, destinés à la garde.

Découvrez les vins!

ILS PARLENT DE NOUS
CHÂTEAU DES TOURTES BLAYE L'ATTRIBUT 2016

On retrouve d’attrayantes épices et arômes de fruits noirs, mêlés à une structure fraiche et équilibrée avec une belle longueur. Un assemblage de 60% merlot et 40% de cabernet sauvignon. A boire maintenant ou bien à conserver quelques années.

James SUCKLING

Château des Tourtes Cuvée Prestige White 2013

This white comes from a flintly limestone soil and has real definition. An attractively fresh mouthfeel, good precision and citric minerality. 16.75 ( 89 )

Decanter 2015

Château des Tourtes Cuvée Prestige White 2013

100 % Sauvignon Blanc, 7 months in french oak, this is a big estate from Vignobles Raguenot and produces mainly red grapes, but this white comes from a flintly limestone soil and has real definition.
An attractively fresh mouthfeel, good precision and citric minerality.
12 % alc. Drink 2015-2019. 16.75 ( 89 )

Decanter 2015

Château des Tourtes Cuvée Prestige 2009 ***

Si la cuvée Prestige 2009 blanc, belle expression du sauvignon, aromatique et harmonieuse est citée, la version rouge a frôlé le coup de cœur.
Grenat profond, ce 2009 développe un bouquet franc, particulièrement riche et complexe. « Un travail de fond, du raisin à l’élevage », conclut un juré.

Le Guide Hachette 2012

Château des Tourtes Cuvée Prestige 2009 ***

Bien connus des fidèles du Guide, ces producteurs exploitent deux domaines situés de part et d’autre de la Gironde, en haut-médoc et en blaye-côtes –de-bordeaux. Le millésime 2009 a été faste pour le cru du Blayais. Si la cuvée Prestige 2009 blanc, belle expression du sauvignon, aromatique et harmonieuse est citée, la version rouge a frôlé le coup de cœur.
Comme la majorité des vins de cette appellation, l’assemblage privilégie largement le merlot, qui ne laisse que 10% au cabernet sauvignon. Grenat profond, ce 2009 développe un bouquet franc, particulièrement riche et complexe : les notes grillées et torréfiées de l’élevage s’associent aux épices douces et aux fruits rouges mûrs. L’attaque souple dévoile une matière ample et charnue, bien structurée par des tanins affable, et la finale persistante est souligné par un boisé déjà fondu. « Un travail de fond, du raisin à l’élevage », conclut un juré. Déjà plaisante, cette bouteille devrait bien évoluer durant les cinq prochaines années.

Le Guide Hachette 2012